• Harry Potter et la Coupe de Feu - J. K. Rowling 

     

    Résumé :

    Harry Potter a quatorze ans et entrain quatrième année au collège de Poudlard. Une grande nouvelle attend Harry, Ron et Hermione à leur arrivée : la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se retrouver plongé au coeur des événements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter. 

     

    Avis :

    J'attendais beaucoup de choses de ce tome lorsque je l'ai commencé. En effet, Harry Potter et la Coupe de feu est mon film préféré de cette saga. Je dois maintenant bien avoué que cette préférence vaut aussi pour les livres. 

    Je commencerai par dire que le film est très fidèle une fois de plus. Bon, il émet toute fois quelques détails comme Hermione et sa S.A.L.E ainsi qu'il remplace sa robe bleue par une robe rose lors du bal de Noël. Cependant les épreuves du Tournois des trois sorciers sont très bien rapportées. J'ai d'ailleurs adorée avoir le ressenti d'Harry pour chacune de ces épreuves, cote que nous n'avons pas dans le film. 

    Concernant les personnages, Rita Skeeter est encore plus détestable dans le livre et je trouve cela formidable ! Mais ce qui me tient le plus à coeur, c'est la présence bien marquée de Sirius Black dans ce tome qui a été très réduite dans le film. C'est dommage car cela apporte une tournure à l'histoire très appréciable qui me fait préféré le livre au film. Puis, durant ma lecture, j'ai continué à apprendre beaucoup de choses sur l'univers des sorciers et je me rends compte que les films ne développent que très peu cet univers si fantastique !

    Et là, j'en arrive au gros point noire du film : la fin. Dans l'ensemble de mes lectures concernant les tomes précédents, j'ai toujours constaté que par rapport aux livres, les fins sont bâclées dans les films. Ce tome-ci ne déroge malheureusement pas à la règle. Pour le prouver, je vais vous donner un exemple très simple. Dans le livre, on apprend tous les détails, même les plus retords et minimes, au plan prévoyant le retour de Voldemort. Dans le film, les explications sont expédiées. Le fils Croupton, incarné par David Tennant (acteur que j'affectionne tout particulièrement parce que 10th Doctor ^^) est le centre du plan de Voldemort. Sans lui, son retour aurait été des plus compliqués. Il révèle tout ce plan et cela dure pendant quelques pages. On apprend alors que tout était prévu depuis longtemps. Dans le film, on apprend qu'il est du côté de Voldemort et c'est bon c'est réglé ! Par contre, on ne sait pas comment il s'est arrangé pour que le nom de Harry surgisse de la coupe et on ne sait pas non plus que c'est lui qui a transformé le trophée en portoloin. Certains d'entre vous diront que je m'arrête sur des détails mais ils répondent à beaucoup de questions que je me suis posée après le visionnage du film. 

    J'aurai encore tellement de choses vous dire à propos des différences entre le livre et le film mais il vaut mieux que je m'arrête là. A présent que je suis arrivée à la moitié de la série, je vois comment les films ont été adapté et j'émets donc une crainte concernant le dernier tome. J'espère me tromper mais si cela suit le même schéma que ses prédécesseurs, j'ai bien peur que la fin du film final d'Harry Potter ait raté ses promesses, elle aussi... Moi qui adore regarder les films, j'ai bien peur de me retrouver dégouté de ces derniers si mes doutes s'avèrent fondés... En tout cas, en attendant je vous retrouve plus tard dans un nouvel article !


    votre commentaire
  • La Faucheuse T1 - Neal Shusterman

    Résumé :

    Les commandements du faucheur :

    Tu tueras,

    Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.

    Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.

    Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.

     

    Avis :

    Que dire si ce n'est que "Bravo" ? Bravo à l'auteur pour ce premier tome qui annonce une série haute en couleurs !

    L'univers de ce livre est très bien pensé. L'histoire se déroule sur Terre, à une époque où la mort a été éradiquée. Une époque où les humains dépendent d'une intelligence artificielle omnipotente. Une époque où, pourtant, les humains craignent la mort, le glanage réalisé par les faucheurs. Toutes ces personnes sont réunis en une Communauté répondant uniquement à dix lois, Dix Commandements (Qui a pensé à la comédie musicale comme moi ? ^^') Cet univers est tout simple et pourtant, il fallait y penser !

    Nous suivons la vie de deux adolescents qui vont se retrouver apprentis faucheurs un peu par hasard. C'est à ce moment que nous allons pouvoir comprendre et apprécier toute la complexité de la Communauté des faucheurs. Puis vînt rapidement leur premier test et brusquement, tout se bouscule. Les événements s'enchaînent et les révélations se font. Parfois, elles arrivent au compte-goutte, parfois elles nous tombent dessus sans rien dire. Et quelques fois, on les devine nous-même. Cette façon d'écrire est très appréciable !

    Durant cette lecture, je n'ai pas vu les pages défiler. D'un côté, je voulais absolument connaître la fin et de l'autre, je voulais que cela dure encore et toujours. Ce que j'ai adoré dans ce premier tome, ce fut la complexité des personnages. Grâce à nos apprentis faucheurs, nous avons la chance de découvrir plus en détails trois faucheurs. Ces faucheurs sont très opposés autant dans leur façon de glaner que dans leur façon d'être et je trouve cela judicieux de nous avoir offert trois visions différentes.

    Concernant la fin de ce premier tome, je la trouve bien. Elle est à la hauteur de mes espérances et le petit côté provocateur m'a conquise. Au départ, le titre du livre ne m'avait pas donné envie et pourtant, grâce à son résumé mystérieux, je l'ai acheté. Eh bien je ne suis pas déçue ! Si vous ne savez plus quoi lire, je vous conseille fortement celui-ci. Dès les premières pages, vous serez conquis !


    votre commentaire
  • Résumé :

    Bon, on ne va pas se mentir, ce n'est pas la forme en ce moment au REPÈRE 17. Esteban se pose des tas de questions sur ses origines, Sixtine est en pleine crise existentielle (ça me fait presque de la peine), et Léo est hyper distant avec moi (non, je ne suis pas parano ! Il est vraiment bizarre). 

    Heureusement, on a des tas de PROJETS ! Entre les DÎNERS A THÈME, le nouveau lieu de récup et les SPECTACLES à préparer, ça promet d'être vite la folie ce trimestre !

    Je vous raconte ?

    Thelma

     

    Avis : 

    Replonger dans les aventures des Repériens est tellement génial ! Vous ne pouvez pas imaginer à quel point si vous n'avez pas tenté de lire cette série. J'espère que les lecteurs de cette série sont du même avis !

    On retrouve nos adolescents quelques temps après la fin catastrophique du tome 2. Ils ont avancé dans leurs petites vies tranquilles et s'apprêtent à passer leur bac de français. Ce qui m'a fait beaucoup rire dans ce roman, ce sont les réactions du père de Thelma, beaucoup plus présent dans ce tome-ci. Il veut le meilleur pour sa fille, alors il n'a jamais cessé de lui rappeler cette épreuve, allant jusqu'à lui faire lui-même un planning de révisions ! 

    Concernant nos nos adolescents, ce tome est centrée sur les histories d'amour et il s'en passe des choses ! Thelma va vivre dans un ascenseur émotionnel jusqu'à la fin de ce livre mais finalement, elle va s'en sortir très bien ! Les autres Repériens s'en sortent eux aussi plutôt bien et je dois dire que ce qui arrive à Esteban me plaît énormément. Il le mérite vraiment et j'ai hâte d'en savoir un peu plus !

    Si je devais résumer ce tome, je dirai que l'on découvre un peu plus l'histoire de chacun et ce que l'on apprend sur la mère de Thelma, c'est... Je ne trouve pas les mots tellement on ressent un amour profond pour elle ! Il faut le lire pour comprendre.

    Je conclurai cet article en vous parlant de la fin. Sincèrement, elle m'a scotché ! J'étais loin d'imaginer une telle chose. J'ai d'ailleurs été touché par les réactions des Repériens et des TMT (TMT c'est le nom de la bande des jeunes que l'on suit si jamais ;)) "Un pour tous, tous pour un !" prend véritablement tout son sens ici ! J'ai vraiment hâte de voir ce que va donner la suite mais en attendant, je vous conseille vivement de commencer cette série si ce n'est pas déjà fait !


    votre commentaire
  • Résumé :

    Ce n'est déjà pas facile d'être lycéenne à New York et princesse héritière de la principauté de Genovia. Mais voilà qu'en plus Mia est amoureuse du frère de sa meilleure amie, Michael, qui ne semble pas du tout s'intéresser à elle. Que faire ??? Se désespérer en cachette, faire semblant de s'intéresser à Kenny pour rendre Michael jaloux, renoncer ? Voyons, une princesse de renonce jamais !

     

    Avis : 

    Quel plaisir cela a été de me replonger dans cet univers ! Comme pour les tomes précédents, j'ai adoré suivre la vie de notre princesse Mia. Toujours fidèles à elle-même, elle enchaîne catastrophe sur catastrophe et pourtant, cela lui réussit pas mal !

    Ce tome a pour sujet les déboires amoureux de Mia et je peux vous assurer qu'il lui en arrive des choses dans ce domaine ! En couple avec un garçon qu'elle n'aime pas, Mia se rend compte qu'elle est tombée amoureuse du frère de sa meilleure amie : Michael. Mais si l'on oublie tout le côté amour et compagnie de ce roman, ce livre est un véritable accomplissement de soi pour notre jeune fille. Au début, on la retrouve telle que nous l'avons laissée à la fin du tome deux, c'est-à-dire promise à un destin dont elle n'a pas vraiment envie mais à la fin de ce tome, nous la quittons en sachant que le déclic tant attendu s'est produit en elle. Elle a mûrit et commence à agir en tant que princesse. En tant que princesse de Génovia et cela lui réussit pas mal !

    Dans ce tome, j'ai particulièrement aimé la Grand-Mère de Mia. Elle m'a bien fait rire avec ses conseils sur l'amour ! Je n'aurai jamais cru qu'elle réagirait ainsi et en même temps, pourquoi pas ? Mais ce qui m'a le plus touché, c'est qu'elle a enfin commencé à agir comme une grand-mère vis-à-vis de sa petite fille. Bon, cela n'a pas non plus duré très longtemps mais c'est déjà un bon début ! Elle a laissé tomber le masque de princesse, qui nous a permis de la découvrir sous un autre angle.

    Concernant la fin, j'ai adoré ! Ce qui arrive à Mia est génial ! C'est le sourire aux lèvres qu'elle part en Génovia, prête à relever n'importe quel défi. De quoi nous donner l'envie de lire la suite ! Alors n'hésitez plus et commencez cette série qui met automatiquement le sourire aux lèvres de ses lecteurs. 


    votre commentaire
  • Résumé :

    Sirius Black, le dangereux criminel qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée; Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de Ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ?

     

    Avis :

    C'est avec beaucoup de joie que j'ai décidé de lire ce troisième tome d'Harry Potter. En effet, c'est à partir de ce livre que Sirius Black, un de mes personnages préférés, apparaît pour la toute première fois dans la saga.

    Comme pour les tomes précédents, le film est très fidèle, même si toute la dimension du Quidditch passe complètement à la trappe. De plus, les détails que nous fournit le livre sont très utiles et intéressants pour réellement comprendre tout l'enjeux de ce tome. Cependant, j'ai noté quelques différences avec le film que j'aurai aimé retrouvé au lieu de simplement les lire.

    Tout d'abord, lorsque dans le film, on nous parle de Sirius Black, c'est flagrant qu'il s'agit en réalité d'un gentil. On nous fait croire qu'il est méchant mais je sais que personnellement je m'étais doutée que pour que l'on insiste autant sans donner de détails poussés sur l'histoire de ce personnage, qu'il ne serait pas aussi méchant que l'on nous l'indiquait. Dans le livre, c'est totalement différent ! Pour un néophyte de la saga, Sirius passe d'abord pour un individu de la pire espèce et nous sommes amenés à le détester. Grâce aux détails qui nous sont fournis sur son histoire personnel et sur ses actes, on ne pourrait pas croire qu'il soit autre chose que méchant. Jusqu'aux révélations finales qui entraînent un revirement de situation, que j'ai trouvé plutôt ingénieux ! Je trouve cela dommage que cela n'ait pas été reproduit dans le film. La révélation n'en n'aurait été que plus frappante.

    Puis, parlons-en de la révélation. Clairement, ce passage est l'un de mes préférés et l'on comprend absolument tout. Je ne sais pas si cela a été voulu ou non mais le film nous laisse pas mal de zones d'ombres à propos des propos de Sirius. Peter a tué les parents de Harry... Oui mais pourquoi ? Comment ? Pourquoi est-il encore vivant alors que tout le monde l'a vu mourir de la main de Sirius ? Dans le livre, tout est clair. On comprend mieux la psychologie de chaque personnage, de par les détails de l'histoire de chaque personnage. Ils ont tous une profondeur que l'on ne retrouve pas forcément dans le film et c'est aussi fort dommage...

    Enfin, je vais vous parler de Rogue. Si vous avez lu mes critiques sur les tomes précédents, vous savez que Severus Rogue est mon personnage préféré EVER de toute la saga. Dans ce tome, il est toujours fidèle à lui-même mais si vous vous souvenez bien, à la fin du film, il se pointe dans la cabane hurlante en mode : oui je vais attraper Sirius Black, je vais me venger (de quoi ? On ne sait pas) et puis il protège Harry, Hermione et Ron de Lupin, transformé en loup-garou. C'est d'ailleurs à ce moment là que l'on commence à se douter de quelque chose à propos de son personnage. Et bien dans le livre, c'est vraiment autre chose ! Il rejoint bien tout le monde dans la cabane hurlante pour une histoire de vengeance, mais nous savons quelle est cette vengeance. Nous savons ce qui motive ce personnage. Puis, la scène où il protège notre trio n'existe pas. En résumé, Rogue passe pour une sorte de fou dans le livre à cet instant et j'avoue que ce n'est pas plus mal. Cela brouille les pistes et rend finalement la révélation sur sa nature encore plus choquante.

    En conclusion, j'aimerai dire que plus je découvre les livres de cette saga, plus je me dis que les films sont fades et seulement un résumé d'un univers aussi intéressant et passionnant. Ils reprennent l'essentiel mais cela ne va pas plus loin. C'est dommage ! Dans tous les cas, vous pouvez être certains que je lirai le tome quatre car il me tarde de me replonger dans le tournoi de la Coupe de Feu ! (Et surtout, que va donner la renaissance de Vous-Savez-Qui ? ;))


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique