• Résumé :

    Quand Eden rentre à Santa Monica pour l'été, tout le monde la regarde de travers. Son père et Jamie lui en veulent terriblement d'avoir semé la zizanie dans la famille. Et lorsque Tyler débarque sans prévenir, plus rien ne va.

    Malgré leur rupture et le départ précipité de Tyler l'année passée, ont-ils vraiment tous les deux tourné la page comme ils le prétendent ?

     

    Avis :

    Une trilogie qui se termine en beauté, offrant une conclusion à l'histoire d'Eden et Tyler que bon nombre de lecteurs attendaient. Dans ce dernier tome nous découvrons des personnages ayant beaucoup évolués. Ils ont pris un an de plus et ont mûri. On le ressent bien, ce qui est un énorme point positif. 

    On découvre un Tyler complètement différent du premier tome. C'est comme s'il avait été transformé ! Plus posé, plus adulte... Toute la violence dont il était capable s'est envolé, il est devenu quelqu'un de bien. Toutes les explications qu'il fournit à Eden sont légitimes et avec ce qu'il a pu réaliser durant cette année, on a du mal à ne pas lui pardonner sa fuite.

    Concernant Eden, nous la trouvons marquée par ses émotions. Sa vie n'a pas été facile depuis l'annonce de sa relation avec Tyler, qui rappelons le, n'est autre que son demi-frère par alliance. Cette annonce a été très mal perçue par un bon nombre de personnages. Heureusement qu'il en existe quelques uns à qui cela faisait soit ni chaud ni froid, soit plaisir. Enfin bref, au début de ce roman, Eden est complètement détruite et même si l'on apprécie Tyler, on se range de son côté, prêt à la défendre.

    Puis les choses changent et Eden retrouve Tyler. Je ne vous dirai rien là-dessus, sinon je vous spoil tout l'intérêt de ce dernier tome. Simplement, je dirai que la fin est exactement celle qu'il fallait. Tout n'est pas parfait mais cette fin laisse un présage d'avenir remplit de joie et de bonheur. La conclusion de cette trilogie est globale, ce qui nous laisse entendre que chaque personnage a trouvé sa voix et que, par-dessus tout, chacun s'est accepté à sa juste valeur. A commencer par Eden et Tyler.

    Concernant une possible suite à cette trilogie, je suis mitigée. D'un côté, cela me ferait plaisir de retrouver ces personnages quelques années plus tard, voir comment ils se débrouillent dans leur petite vie tranquille. Mais d'un autre côté, j'ai un peu de mal à m'imaginer ce qui pourrait se passer par la suite. La fin choisie par l'auteur est très ouverte, ce qui me plaît énormément. Alors je pense que cette conclusion finale est la meilleure que l'on aurait pu donner à cette série.

    Si vous ne l'avez pas déjà lu, je vous conseille vivement de le faire. Cette trilogie me restera en mémoire un bon moment, alors je ne peux que vous la conseiller.


    votre commentaire
  • Résumé :

    Où se situe notre conscience ? 

    Est-ce qu'on peut la transférer et la sauvegarder ?

    Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l'un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d'explorer l'impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet.

    Émouvante, mystérieuse, pleine d'humour aussi... Une histoire d'amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu'il serait dommage d'en dévoiler plus. Un roman sur la vie, l'amour et la mort... parce qu'après, plus rien n'est pareil.

     

    Avis :

    Ce livre c'est... woaw ! Je n'arrive même pas à trouver les mots pour vous en parler tellement je l'ai trouvé... magnifique. Honnêtement, ce livre ne fait que confirmer le fait que j'adore le style d'écriture de Marc Lévy. Sinon, concernant l'histoire, j'ai adoré. Etant en filière scientifique, la partie concernant les neurosciences m'a vraiment intéressée et elle m'a semblé abordable par quiconque se trouve être un néophyte dans la matière. Et puis forcément, l'histoire d'amour se transforme en cauchemar (sinon ce ne serait pas drôle ^^) Cela m'a émue et la fin de la première partie de ce roman m'a mise les larmes aux yeux.

    Concernant la deuxième partie, j'ai dans un premier temps été décontenancée. Je n'avais pas compris pourquoi on changeait radicalement de personnages. Exit notre trio et bonjour à une famille d'inconnus. Mais quelques pages plus tard, je me suis faîte ma propre théorie, qui s'est révélée juste. J'avais le sourire aux lèvres en voyant que j'avais réussi à deviner l'intérêt de cette deuxième partie.

    Quant à la fin... je ne saurai quoi dire à part que Josh est un génie ! Lorsque vient la révélation concernant Hope (j'essaie de vous en dire le moins possible pour éviter le spoil), je n'ai pas réellement été surprise puisque c'est de cette théorie dont je parlais il y a quelques lignes. Mais pour Josh... Cela a été une véritable révélation ! Et c'est pour cela que je trouve que la fin claque ! Tous les liens entre la deuxième et la première partie se font à cet instant, nous laissant ainsi sur une fin qui m'a donné le sourire. Voici un livre que je recommande vivement à tous les fans d'histoire d'amour !


    2 commentaires
  • Résumé :

    C'est la folie au Repère 17, le centre d'ART dans lequel je suis inscrite avec ma BFF Lucie, mon beau Léo, Josh, Esteban, Sixtine et tous les autres ! Entre nos ateliers (vraie découverte pour moi !), nos spectacles, nos love stories (c'est la saison des amours !!!) et le lycée, on n'a plus une minutes à nous. Surtout qu'Angelmann nous a proposé de partir en week-end à l'étranger ! L'occasion rêvée d'en savoir plus sur notre énigmatique directeur...

    Je vous raconte ?

    Thelma

     

    Avis :

    Et c'est repartit pour 351 pages de rires, de larmes, de sourires, d'étonnement, de surprises... Ce tome 2 fait honneur à son prédécesseur ! Que de plaisirs de retrouver nos six jeunes. Je suis définitivement conquise par cette nouvelle série de Sylvaine Jaoui ! 

    Notre petit groupe a évolué depuis le tome 1. Thelma et Léo sortent enfin ensemble ! On en apprend un peu plus sur chaque personnage. En effet, on les découvre peu à peu et chacun se révèle être touchant à sa manière. Et je dois dire que ce que l'on découvre sur Angelmann à la toute fin du roman m'a surprise. J'en suis un peu chamboulée d'ailleurs ! On comprend mieux maintenant pourquoi il a fondé le Repère 17. Cette révélation va nous révéler la force qui unie tous les membres du Repère. J'avoue que c'est quelque chose d'indescriptible...

    Sinon grande nouvelle ! Thelma aurait-elle trouvé ce pourquoi elle est douée ? En tout cas, elle m'a l'air bien partie ! Cette fois-ci, les familles de nos jeunes sont mises au second plan pour certains, et pour d'autres, c'est le coeur de leur secret. Les Repériens savent désormais pourquoi ils se retrouvent tous au Repère : ils ont tous été acceptés à cause de l'un de leur secret inavouable. Thelma, Lucie et Léo, on le connait déjà de par les explications du premier tome. Dans celui-ci, c'est le secret de Esteban qui se dévoile peu à peu. J'ai déjà ma petite idée dessus mais je ne dirai rien. No spoil ! =)

    Bref, un tome à la hauteur de son prédécesseur, à lire d'urgence pour tous les fans du tome 1 et de Ma Vie selon Moi !


    votre commentaire
  •  

    Résumé :

    Le train qui mène un groupe d'ados à la montagne déraille dans un tunnel.

    Trois minutes auparavant, sur une vidéo youtube, ils ont vu l'accident dont ils allaient être victimes.

     

    Eva, Noël, Gabi, Anna et Sam sont les seuls survivants. Mais en sortant du tunnel, stupeur : le train a disparu. Plus étrange encore, alors qu'ils parviennent enfin à rentrer chez eux, ils découvrent qu'un an s'est écoulé et qu'ils ont été remplacés par des clones...

    Auraient-ils basculé dans un monde parallèle ? Que s'est-il réellement passé ?

     

    Avis :

    Je ne sais pas trop quoi dire. Ce livre c'est... je ne sais pas vraiment. Il fait partit de ceux dont je n'arrive pas à parler. Pas parce qu'il est mauvais, au contraire ! Juste parce que je n'arrive pas à trouver les mots pour en parler.

    L'histoire de ce roman est très bien ficelée. Dès le début, on comprend que nos cinq jeunes ne sont plus chez eux. On se rend compte que quelque chose a changé, en même temps qu'eux. Cependant, on n'arrive pas à élaborer des théories. On ne veut pas y croire, comme eux encore une fois. Puis ils croisent leur doubles et tout s'enchaîne. L'histoire avance, nous laissant avec encore plus de questions sans réponses. Mais les réponses viennent tout au long du roman, ce que je trouve bien. Et chaque réponse amène une autre question, et c'est ainsi qu'avancent nos jeunes.

    Quand vient le moment des explications finales, qui permettent de faire le lien avec tout, c'est quitte ou double dans cette histoire. Soit on ne s'y attendait pas, soit on avait un peu deviné. J'avoue que j'avais trouvé un petit moment avant. Je n'ai pas été étonnée, tout simplement parce que depuis que je regarde la série Doctor Who, dans ma tête c'est toujours : "Après tout, pourquoi pas ?". C'est exactement ce qu'il s'est passé lorsque j'ai terminé ce roman. J'ai aimé ce livre, réellement, mais il n'y a pas eu cette petite étincelle qui me fait dire : ça c'est un coup de cœur.

    En lisant le résumé, je n'en attendais ni plus, ni moins. Concernant la fin, j'ai apprécié que l'ont ait un petit aperçu du retour à la normale, comme s'il ne s'était rien passé. Malgré tout, j'aurai bien aimé que certaines choses de leur périple ne changent pas. Voyez comme je tente de trouver les bons mots pour ne pas vous spoilez ^^. 

    Pour moi, ce livre est un bon roman, il vaut la peine d'être lu mais j'avoue qu'il ne m'aura pas marqué autant que je m'y attendais. Mais pour finir sur une note positive, il faut reconnaître que le sujet du livre, qui est sur les mondes parallèles, est très bien amené. Les explications sont, quant à elles, très claires et permettent de faire de bonnes déductions. Peu de romans traitent ce sujet et je trouve que concernant Au bout du tunnel, c'est une réussite !


    votre commentaire
  • Bleu Blanc Roue Tome 1 - Bertrand Puard

    Résumé :

    5 juin 2018. La France enterre son président de la République, et c'est son propre frère qui est pressenti à la succession. Simultanément, le convoi transportant une toile d'une artiste inconnue est pulvérisé au lance-roquettes. Au même instant, à New York, une oeuvre de la même peintre est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars.

    Quel peut-être le lien entre ces trois événements ? Quelles forces obscures sont à l'oeuvre ? Et comment une jeune employée de banque, un rebelle militant et une étudiante se retrouvent-ils plongés au cœur d'une enquête aux ramifications politiques et financières ?

    Tous les pions semblent en place pour une partie vertigineuse.

    Bienvenue dans la République Bleu Blanc Sang !

     

    Avis :

    C'est quoi cette fin ?! Non ! Je suis désolée mais non ! On ne peut pas nous laisser sur une question si importante. On aurait pu au moins avoir un début de réponse ^^' Mais commençons par le début.

    J'ai connu l'auteur Bertrand Puard par sa série Les Effacés, composée de six tomes. De là, je suis tombée en amour avec son style d'écriture ainsi que ses histoires. De l'action, du mystère, plusieurs points de vues, un univers très proche de notre monde... J'ai dévoré cette série comme j'ai dévoré le Tome 1 de Bleu Blanc Sang.

    Tout, mais franchement, tout m'a conquise. Les personnages, l'intrigue... Et je ne vous parle même pas des révélations ! Pour éviter de vous spoiler, on va dire que tout le long du roman s'affrontent deux camps. Les blancs et les noirs (notez ici pour ceux qui l'ont lu qu'il y a une référence bien insérée !). On ne connaît bien évidemment rien de l'identité de leur chef respectif, cela va de soit. On ne les apprend qu'à la fin du livre et je dois dire que, même si je m'y attendais un peu pour l'un, pour l'autre c'était LA surprise. Je n'ai rien vu venir ! J'étais réellement sous le choc. Puis j'ai vite fait le lien et tout m'est apparu logique, jusqu'aux moindres détails disséminés dans l'histoire. C'était à la fois flagrant et en même temps si étonnant ! Honnêtement, les raisons qui poussent à agir dans un des camps, c'est... wouaw. ! J'avais élaboré des théories et des hypothèses plus folles les unes que les autres mais elles ont toutes été balayées par la grosse révélation finale. Je n'aurai jamais pu imaginer une chose pareille !

    Au niveau des personnages, je retrouve cette même sensation de profondeur que je pouvais avoir en lisant Les Effacés. Dans chaque livre de l'auteur que j'ai pu lire, il y a des personnages que l'on connaît très bien, qui se dévoilent tout au long de l'histoire. Et il y en a d'autres que l'on ne connaît pas, ou très peu, mais mon dieu ce qu'ils sont importants ! C'est exactement ce qu'on a dans Bleu Blanc Sang. C'est tellement frustrant mais en même temps génial de se retrouver face à ce type de personnage ! A la fin de ce tome, nous avons appris deux/trois choses sur eux mais cela reste vague, voir inutile pour le moment. On ne peut pas vraiment faire le lien. On a l'impression que ces personnages n'ont pas réellement de lien avec l'histoire cependant, lorsque vient LA révélation, on comprend tout et c'est ce moment précis que j'adore dans les romans de Bertrand Puard. C'est un petit quelque chose que j'ai du mal à retrouver dans la plupart des mes lectures.

    Pour moi, ce livre est un véritable coup de cœur ! Et le petit plus qui m'a ravi énormément, c'est que l'histoire se passe dans le même univers que Les Effacés, soit après la prise de pouvoir d'Hennebeau et de Mouret, et après Vol 1618, qui relate l'histoire d'un avion qui a disparu en plein vol sans donner d'explications. Alors en tant que grande fan de l'univers des Effacés, une part de moi espère recroiser dans les futurs tomes ces personnages si chers à mon cœur.

    Enfin bref, je n'ai plus qu'une chose à vous dire : Foncez lire Bleu Blanc Sang ! C'est une tuerie. Quand à moi, je ne sais pas comment je vais réussir à tenir en attendant la suite. Il va vite falloir que je me trouve un moment pour aller m'acheter le tome 2 ET le tome 3. Parce que je n'ai qu'une envie : dévorer cette série qui a beaucoup de potentiel !


    votre commentaire
  • Résumé :

    Maïa a les yeux noisette, les cheveux châtains, un petit nez légèrement retroussé et un QI de 117. Elle correspond en tout point aux critères choisis par ses parents sur catalogue, quinze ans plus tôt. Un soir, elle est abordée par Anthony, un garçon aux yeux verts. Maïa accepte de prendre un verre avec lui, bien qu'il lui semble beaucoup trop intelligent pour elle. Et dans sa tête tourne en boucle l'avertissement de sa prof de biologie : "Si vous tombez amoureux, ne vous affolez pas... ça fait partie des maladies bénignes de l'adolescence. Quelques comprimés de Deluvio 300, et c'est réglé".

     

    Avis :

    En ayant acheter ce livre, je ne m'attendais pas à cela. En effet, le résumé n'évoque pas le "problème" principal de Maïa qui va tout déclencher. Enfin, si l'on peut appeler ça un problème ! L'histoire se déroule dans une société semblable à la notre si ce n'est que sur deux points : l'amour et les bébés. Dans ce livre, l'amour est une maladie. Elle n'existe que pour faire souffrir. Pour remédier à ça, un cachet à avaler et le tour est joué ! Magique n'est-ce pas ? J'avoue que cela serait bien utile si c'était comme ça dans notre monde ! Concernant les bébés, ils sont crées dans des machines grâce à des donneurs. Les parents n'ont plus qu'à choisir ce qu'ils veulent sur un catalogue et ils auront l'enfant dont ils ont toujours rêvés. Seulement voilà, au fil de l'histoire Maïa se rend compte de certaines choses et tente de comprendre par elle-même pourquoi ils en sont arrivés là. Et cela va lui attirer des problèmes dont je vous laisse le soin de découvrir par vous-même.

    Beaucoup de points positifs dans cette histoire. La réflexion sur les effets du hasard est véritablement plaisante. C'est d'ailleurs pour cela que j'aime ce livre puisque le titre est véritablement évocateur sur l'histoire que ce livre renferme. Cependant, ce roman a aussi quelques points négatifs, mais rien de très grave. A mon sens, il est un peu trop court. J'aurai apprécié avoir plus de détails, plus de scènes avec les parents, avec l'amie de Maïa et plus de choses sur le quotidien et sur sa vie en elle-même. Ses passions ? Ses rêves ? Ses désirs ? Dans ce livre, ce n'est finalement qu'un enchaînement d'actions, de scènes qui font que l'histoire file à toute vitesse. J'avoue que j'aurai aimé ne pas avoir cette impression. J'ai toujours eu cette sensation avec bon nombre de mes lectures mais jamais avec ce ressentit final : il manque un truc. Je ne sais pas vraiment comment je pourrai mieux vous expliquer mais en ressortant de ma lecture, j'avais un espèce de goût de pas fini. C'était assez particulier.

    Enfin, cela ne m'a pas empêché d'apprécier pleinement ma lecture. Malgré mon avis un peu mitigé, il faut bien que je le reconnaisse, je vous recommande cette lecture. Elle est agréable et non prise de tête. Au moins, on ne se perd pas avec de nombreux détails ^^ L'histoire est simple mais cela n'atteint l'âme de ce roman qui reste assez bonne.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique